Ma recette décadente de poutine maison typiquement à la québécoise

Pour ceux qui ne connaissent pas ce plat: la poutine est un met québécois traditionnellement constitué de frites et de fromage en grains que l’on recouvre d’une sauce brune. Bien sur certains restaurants comme La Banquise en proposent toute une variété à en lécher les doigts.

J’espère que ma recette fera l’unanimité chez vous à la maison et partagez moi un commentaire 🙂

INGRÉDIENTS

PRÉPARATION

  1. Dans un grand bol, faire tremper les pommes de terre dans l’eau froide environ 30 minutes ou jusqu’à 24 heures au réfrigérateur.
  2. Préchauffer l’huile de la friteuse à 170 °C (325 °F). Déposer une grille sur une plaque de cuisson.
  3. Égoutter et bien éponger les pommes de terre avec un linge propre et les placer dans le panier de la friteuse. Plonger le panier dans l’huile chaude de la friteuse et cuire environ 2 minutes.
  4. Égoutter les frites et les déposer sur la grille. Laisser tiédir. Augmenter la température de l’huile de la friteuse à 180 °C (350 °F).
  5. Remettre les pommes de terre dans la friteuse et frire de 2 à 4 minutes ou jusqu’à ce que les frites soient bien dorées. Retirer les frites de la friteuse et les égoutter sur la grille ou sur du papier absorbant. Saler et réserver au chaud au besoin.
  6. Répartir les frites dans quatre assiettes, garnir de fromage et napper de sauce.

Bon appétit avec votre poutine faite maison.

3 commentaires sur « Ma recette décadente de poutine maison typiquement à la québécoise »

  1. Je suis curieuse d’apprendre ce que vous entendez par fromage en grains. Merci pour cette recette mais je ne suis pas sûre de l’apprécier à sa juste valeur car elle me semble un peu trop riche pour des estomacs devenus délicats en raison de notre âge (nous sommes arrière-grands-parents).

    1. Le fromage en grains est le péché mignon des Québécois en raison de son goût délicat de cheddar doux, mais surtout pour sa forme morcelée. Il est apprécié et reconnu pour sa texture qui couine sous la dent 🙂 Effectivement, elle est riche mais surtout reconnu pour la modeler en un plat complet en y ajoutant le restant de poulet ou boeuf.

Répondre à Ma vie Bohémienne Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :